Le rapport des écoles du secondaire II formation générale avec la question du handicap a longtemps été quasiment inexistant puisque peu de gymnasiens et de gymnasiennes étaient touchés.
La situation a changé avec l’apparition de la discussion concernant la compensation des désavantages. En effet, ces dernières années, les écoles du secondaire II enregistrent une augmentation parfois massive de demandes concernant la mise en place de mesures compensatoires dans le cursus post-obligatoire, notamment pour les conséquences de handicaps cognitifs.

Dans les écoles, cette augmentation de jeunes « différents » a produit des incertitudes quant à la manière de traiter les demandes. Par conséquence, différents acteurs se sont attelés à la mise en place de manifestations de formation continue. Au plan suisse, le ZEM CES (anc. WBZ CPS) a proposé en 2014 une première Journée thématique pour les directions du secondaire II et les administrations cantonales au cours de laquelle les aspects juridiques et systémiques ont été présentés.

Au cours de l’année 2015, les écoles du secondaire II ont clairement signalé que le principe même de la compensation des désavantages était acquis. Certains cantons ont modifié leurs lois et ordonnances pour l’y intégrer, d’autres ont émis des directives et des consignes pour sa mise en place dans les écoles.

Nous sommes actuellement dans une deuxième phase avec la résolution de problèmes beaucoup plus pratiques dans les écoles. Le ZEM CES soutient les écoles dans la résolution de ces questions par la mise en réseaux de solutions qui ont bien fonctionné (Best practices) et par le transfert de connaissances dans ce domaine.

Exposés et présentations lors de la première Journée thématique en 2014

Compensation des désavantages au sec II: du concept à la réalité, 30 août 2017, Berne

Sous-congrès dans le cadre du congrès CSPS

Le thème de la compensation des désavantages ne devient souvent une réalité, pour le sec II, qu’au moment de l’inscription d’un-e nouvel-le élève présentant un handicap. S’en suivent alors discussions, présentation d’attestations de suivi, éclaircissement des procédures à suivre et finalement décision de la direction.

En 2014, le ZEM CES (anc. WBZ CPS) a organisé une première journée sur ce thème. Cette rencontre, puis d’autres interventions du ZEM CES en Suisse allemande et en Suisse romande, ont ensuite abordé régulièrement le principe de la compensation des désavantages, ses limites et le cadre légal actuel.  
Dans les cantons, la mise en œuvre de la compensation des désavantages a fait du chemin et des développements intéressants ont eu lieu. 2017 nous semble le bon moment pour échanger sur les expériences faites, et pour revenir aussi sur les difficultés rencontrées et les défis concrets à relever. Nous aimerions aussi présenter et discuter des modèles mis en œuvre avec succès par des écoles.

welle.jpg

Ce sous-congrès se tient dans le cadre du congrès organisé tous les deux ans par le Centre suisse de pédagogie spécialisée (CSPS). Notre désir d’y organiser une manifestation est aussi né de la nécessité que nous voyons à échanger entre pédagogues spécialisé-e-s et enseignant-e-s et directions d’écoles du sec II, en particulier quand il s’agit de compensation des désavantages. Les points de vue sont en effet parfois dissemblables, tant les attentes et les approches sont différentes.

Nous sommes convaincus que des contacts directs permettent une meilleure compréhension des modes de faire et de penser de chacun, et nous réjouissons de vivre d’intéressants échanges !    

10e Congrès suisse de pédagogie spécialisée CSPS

Le 10e Congrès suisse de pédagogie spécialisée de la Fondation Centre suisse de pédagogie spécialisée aura lieu les mardi 29 et mercredi 30 août 2017 à l’espace VonRoll-Areal, à Berne, sur le thème «La pédagogie spécialisée à l'épreuve des neurosciences».

Contact

Eva Leuenberger

Eva Leuenberger
Envoyer un message
031 320 16 82